Comment prendre des photos de concert

 Présentation du Nouveau Boîtier hybride, Canon EOS M6 Mark II sur le site Canon FR

 

Aujourd’hui, j’ai la possibilité de faire des photos de concert en partenariat avec une scène de musiques aux portes d’Alençon. Je vais vous raconter mon expérience et mes difficultés de la prise de vue.

Par exemple, dans la salle se trouve tous les éléments de sonorisation et d’éclairage destinés au bon déroulement de celui-ci. Mais cet environnement sombre, le changement d’éclairage fréquent, les sujets en mouvement et la scène éloignée ne nous facilitent pas la prise de vue.

Voici mon expérimentation de photo de concert

Il faut surtout se faire plaisir, l’exercice reste vraiment pas évident, la difficulté que nous rencontrons par exemple avec les autres photographes, réside en plusieurs points. C’est ce que je présente un peu plus loin.

La Luciole – OTZEKI

Les conditions particulières

  • Les conditions sont très particulières avec ce manque de lumière. Cet apport lumineux provient seulement que des spots de multiples couleurs qui nous apportent beaucoup de contre-jour, qui change et bouge beaucoup.
  • Les musiciens sur scène bougent souvent. Même si la position est statique, leurs gestes sont en mouvements. Le placement dans la salle n’est pas toujours adéquat par rapport à l’angle de prise de vue. Dans la composition beaucoup d’éléments peuvent nous gêner comme les micros, les câbles ou les caissons.
  • Ma place pendant un concert reste très délicate, il ne faut en pas gêner le groupe sur scène et surtout respecter le public de ma présence. J’ai de la chance, nous avons dans la salle une fosse qui me permet de faire des gros plans. Mais depuis un moment je préfère le shooting de loin, qui me permet d’avoir une vue de toute la scène.

La Luciole – DA SILVA

La Luciole – MOME

Choix du matériel

Côté appareil, un reflex est votre meilleur allié et vous avez globalement deux possibilités de taille de capteur. Il existe les capteurs APS-C et les capteurs plein format, le principal problème du photographe de concert est le manque constant de lumière (surtout dans les petites salles), un boîtier permettant de monter en sensibilité dans de bonnes conditions est le plus adapté.

  • Pour l’objectif il faut de préférence un zoom ou un grand angle à grande ouverture. La priorité est d’avoir un objectif lumineux… même si leurs prix élevé restent souvent dissuasifs.
  • La grande ouverture (f 2,8) permettant de faire entrer une grande quantité de lumière elle autorise une vitesse d’obturation confortable en général 1/125ème est un minimum c’est juste mais ça passe, si le sujet est immobile ne descendez pas en dessous de 1/60 ème afin d’éviter « le flou de bougé du photographe ».
  • La sensibilité ISO, nous trouvons maintenant des boîtiers pouvant aller de 50 ISO à plus de 100 000 ISO et nous parlons de basse et haute sensibilité. Concrètement, cela vous permet de prendre des photos plus facilement dans des conditions où la lumière est faible. La montée en sensibilité générera cependant davantage de bruit. Il sera difficile de réaliser des clichés « propres » à plus de 6400 ISO.

 

Mon matériel

Pour mes prises de vues, j’utilise un Canon D5 Mark II avec un objectif Canon 70-200mm f/2,8  et un 24-70mm f/2,8.

Pour ne pas avoir constamment à changer d’objectif dans l’obscurité d’une salle de concert, il serait souhaitable d’avoir un deuxième boîtier. Mais cela reste quand même onéreux et évite le changement en permanence d’objectifs, qui favorise en outre le dépôt de poussières sur le capteur.

Il faut savoir aussi que l’utilisation de flash est interdite pendant les concerts.

La Luciole – Clara LUCIANI

 

Dernier conseil

N’oubliez jamais que le monde de la musique est petit, très petit, et qu’il est difficile d’y entrer. Ne brûler pas vos sésames en ne respectant pas les consignes des salles et des productions.

  • Pas d’accréditation, pas de photos … Le fameux sésame est assez difficile à avoir, surtout si les groupes sont pros. N’oubliez jamais que nous ne sommes pas seuls à les demander. Il faut également être patient. Attention cependant à rester dans la légalité, sinon cela peut vous coûter très cher.
  • Soyez courtois et respectez les règles. Ceci est essentiel. Les productions donnant les accréditations font souvent tourner plusieurs groupes et sans le savoir, vous serez amenés à les côtoyer à nouveau. La plupart du temps, on vous donnera une accréditation pour les 3 premières chansons.

Vous n’aurez que ce temps-là pour réaliser des photos sans flash alors que le public va constamment utiliser le flash, filmer tout le concert avec leur téléphone, le tout pour se retrouver sans autorisation sur les réseaux sociaux. Hélas, c’est un fait, mais pensez que vous n’aurez pas accès aux mêmes endroits.

Photographie de concert guide pratique

 

 

 

 

En conclusion

j’espère que cet article va vous aider dans la photographie de concert, Il faut surtout se faire plaisir, mais cela reste vraiment pas évident, la difficulté que nous rencontrons est un exercice en plusieurs points. Vous pouvez me laisser un commentaire si vous avez des questions ou des remarques : je me ferai un plaisir d’y répondre !

 

Vous pouvez me laisser un commentaire si vous avez des questions ou des remarques : je me ferai un plaisir d’y répondre !

 

Pour être sûr de ne rater aucun article, vous pouvez vous inscrire à la page Facebook.

Abonnez-vous gratuitement, afin de recevoir les nouveaux articles par email.

Pour découvrir plus d’images, cliquez sans plus attendre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.